LIVRES EN BOUCHARDAIS

Ce week-end, j’ai présenté « L’Alliance » au salon du livre de L’Ile Bouchard (37220). Cette manifestation se déroulait sur deux jours -les 4 et 5 novembre. Dans la matinée du samedi, au cours d’une petite cérémonie, a été remis par Mme Valérie Bouchaud-Violleau, maire de L’Ile Bouchard,  le prix de L’Ile qui a été attribué cette année à Fabrice Mauclair pour son ouvrage sur les châteaux de la Loire. Le salon, très bien organisé, comportait de nombreux stands offant des livres sur l’Histoire de France. Etaient aussi présents beaucoup de libraires vendant des livres anciens et d’occasion. Il y avait, contrairement à ce qui est souvent le cas dans les salons littéraires, assez peu d’auteurs de livres pour enfants. C’est pourquoi on distinguait particulièrement les ouvrages de Caroline LEDOGAR, pleins de charme et de poésie et dont j’ai acquis un exemplaire pour l’offrir à mon petit voisin de trois ans : « Plume » (editions e Lis-lu). J’ai également rencontré une jeune femme d’origine marocaine Amale EL ATRASSI qui a témoigné dans son livre « Louve musulmane » (éditions Archipoche) de son enfance et de son adolescence difficiles face à un père violent et traditionaliste. C’est un ouvrage sensible, très bien écrit et que je recommande à tous ceux qui cherchent à comprendre les obstacles que doivent surmonter les filles dans les familles maghrébines. Et j’ai aussi acquis chez un bouquiniste deux ouvrages sur la guerre d’Indochine  : le premier est un témoignage d’un médecin militaire, le second celui d’un cadre vietnamien. Il est regrettable que le public n’ait pas été, cette année, plus nombreux à répondre à l’appel des organisateurs d’un salon très ambitieux et qui présentait en grand intérêt, surtout pour les amateurs d’Histoire et de beaux livres illustrés. De mon côté, en tant qu’auteur, j’y ai fait beaucoup de rencontres intéressantes ; en particulier celle d’un auteur de bandes dessinées qui paraissait intéressé par « L’Alliance ». Et aussi celle des éditions SUTTON qui animaient le salon. L’an prochain, les responsables se proposent de limiter les séances de dédicace et de vente à la journée du dimanche et de remettre le prix de l’Ile la veille, peut-être à la suite d’une conférence sur un sujet littéraire. J’ai proposé de venir faire ma conférence sur « Mme d’Aulnoy et ses contes de fées littéraires » et j’espère qu’ils  retiendront cette idée car je serais très heureuse de revenir l’an prochain dans ce salon et de participer à sa programmation.

Sur la photo je suis en compagnie de Caroline LEDOGAR et nous présentons nos ouvrages. Si vous avez de jeunes enfants, je ne saurais trop vous recommander de vous procurer les livres de Caroline qui raviront petits et grands. Voici le lien pour aller sur sa page FB caroline ledogar – Recherche Google