ADIEU GONZAGUE

J’ai été très triste d’apprendre la mort de Gonzague Saint-Bris dans un accident de voiture. A l’époque où les radios libres étaient encore interdites, je l’avais rencontré et lui avait présenté un ami qui importait d’Italie du matériel permettant de créer un studio d’enregistrement. C’est grâce à cela qu’il a pu créer Radio-Mégalo. Je m’était brièvement entretenu avec lui un jour où il dédicaçait ses livres après une conférence sur Louis XI et nous avions évoqué avec émotion cette époque-là. J’espérais bien le revoir à Chanceaux-près-Loches où je dédicacerai mon roman le 27 juillet prochain. Hélas, il nous a quitté trop vite… S’il existe un paradis pour les écrivains et les conteurs, il y est sûrement monté tout droit. Adieu, Gonzague.