LIRE UN EXTRAIT DE « L’EXIL DES LICORNES »

Le roman dérivé de « L’Alliance » va paraître avant Noël. Il s’intitulera « L’exil des licornes ».

Vous pouvez lire un extrait du premier chapitre ci-dessous.

« -CHAPITRE I-

 

Quand la caravane reprit sa route après l’étape de midi, Aïka estima que le moment propice était venu. Hâkan le Barbeau avait gagné la tête de la caravane, où il était accaparé par une discussion avec le marchand qui commandait le convoi. Et la compagne qui partageait avec Aïka le palanquin s’était, écrasée par la chaleur, profondément assoupie. Il se trouvait que le larmal qui les portait toutes deux traînait à la fin de la file. Il fallait profiter de ces instants d’inattention générale, car ils ne dureraient sûrement pas longtemps.

La jeune femme souleva la tenture qui masquait l’ouverture et pencha prudemment la tête dehors, inspectant rapidement à droite et à gauche. Personne ne regardait vers l’arrière de la caravane. Tous paraissaient somnoler sur leurs montures. C’était le moment. Faisant appel à tout son courage, Aïka se laissa glisser le long des flancs bleus et soyeux du larmal. Puis elle roula sur elle-même et courut se cacher derrière un rocher. Elle soupira de soulagement : on ne l’avait pas vue. La longue file de marchands et d’animaux poursuivait sa route sans ralentir.

Il fallait maintenant que la fugitive s’éloigne le plus vite possible de la route des voyageurs. Il faisait une chaleur épouvantable et les roches volcaniques noires étaient brûlantes sous les pieds d’Aïka. Elle pensa qu’elle ne parviendrait jamais à s’en sortir. Elle allait mourir dans ce désert de feu. Mais elle reprit courage en songeant à l’enfant de Jahan qu’elle portait dans son ventre. Pour sauver ce fruit de leur amour, elle devait faire tout ce qui était en son pouvoir pour échapper à son souteneur et essayer de trouver un refuge.  »  (A suivre….)