Une littérature à dévorer avec bonheur

LA REPUBLIQUE DU CENTRE  – 19 MAI 2014

La rencontre avec la conférencière Frédérique de Lignières a aiguisé les appétits ! – Cetin Filiz

Une littérature à dévorer avec bonheur… C’est avec un joli préambule, une citation de Colette, que Frédérique de Lignières a débuté sa conférence, La Gastronomie en littérature, vendredi soir à la bibliothèque de Nibelle : « Si j’avais un fils à marier, je lui dirais : « Méfie-toi de la jeune fille qui n’aime ni le vin, ni la truffe, ni le fromage, ni la musique. » En effet, de Rabelais à Alexandre Dumas en passant par Flaubert et Proust, la conférencière passionnée a su faire partager ses « émotions artistiques et culturelles » à travers des morceaux choisis avec subtilité. (…)